une carence de Vitamin

Si on a tant manqué de soleil cette année, c’est peut-être à cause de moi… (pas taper !)VitaminD - Jeseraigrande

Figurez-vous que j’ai commencé à tricoter mon Vitamin D en novembre l’année dernière, dans le but de l’offrir à ma chère (et trop gâtée) mère.
Comme bien évidemment je n’ai pas fait l’échantillon, je n’ai pas DU TOUT tricoté un gilet à la taille de ma mère (bien que nous ne doutons absolument pas que ma mère a une taille d’une poupée) (ma reine-mère est fraîche comme la rosée !)

Comme il m’a fallu attendre d’avoir tricoté toutes les épaules, les 2 manches, et le gilet entier (dernier rang rabattu, oui, oui…) pour me rendre compte de mon erreur, je n’ai pas eu le cœur de tout recommencer. Et, fille indigne, j’ai détricoté la bordure et je l’ai terminé pour moi.

Oh, la bagatelle m’a pris plusieurs mois. Lorsque je me suis rendue compte de mon erreur, j’ai boudé l’ouvrage quelques longues semaines. Puis, quand je l’ai enfin repris, j’ai réalisé qu’il me fallait rajouter au moins 5 répétitions de la grille pour obtenir une longueur correcte : re-boudage. Eh, c’est que plus de 300 mailles de jersey aux aiguilles 3, c’est pas folichon folichon, si vous voyez ce que je veux dire…

VitaminD - Jeseraigrande

Bref. Bien mal acquis ne profite jamais, me direz-vous ? Exact, je vous répondrai : depuis que je l’ai terminé, nous avons eu un temps splendide qui ne laissait pas la place à un gilet en laine, aussi beau soit-il… (mais qui s’en plaindra ?!)

Donc, disais-je, la carence en vitamine D dont nous avons tant souffert est probablement de mon fait. Je vous laisse décider si c’est à cause :
– des 7 mois qu’il m’aura fallu pour le finir,
– du vol éhonté de l’objet fini à ma pauvre mère
– de sa couleur gris
souris / nuage… 

Pas grave ! Je l’aime quand même !VitaminD - Jeseraigrande

Modèle : VitaminD de Heidi Kirrmaier
Laine : HolstGarn SuperSoft coloris Flanel Grey

mon pic, mon cap, mon Rock

Or, donc, dans la vie de toute tricoteuse, il y a un Everest. Le mien, c’est le Rock Island. Ou plutôt, c’était. Car oui, OUI !, je l’ai grimpé ! J’ai vaincu le Rock Island ! Moi, qui étais persuadée que je l’abandonnerais rapidos faute de patience ou à cause d’erreurs irrécupérables dans la dentelle, j’ai mon Rock Island ! Et croyez moi, je l’aime d’amour !

rock island by brooklyn tweed - jeseraigrande

rock island by brooklyn tweed - jeseraigrande

Alors, évidemment, la météo de ces derniers temps ne m’a pas permis de le porter encore, mais qui va s’en plaindre, pour une fois qu’il fait beau !?

rock island by brooklyn tweed - jeseraigrande

rock island by brooklyn tweed - jeseraigrande

Modèle : Rock Island par Brooklyn Tweed
Laine : HolstGarn SuperSoft coloris Flanel Grey

comme un goût de reviens-y

Ça fait longtemps. Très. Je sais. 3 mois presque jours pour jours.
Que voulez-vous, quand l’envie n’est pas là, il ne faut simplement pas insister. Mais le blog, c’est comme le chocolat, on y revient toujours !

Depuis tout ce temps, mon papyrus a fait 2 branches de plus, j’ai teint mes cheveux pour la première fois, le soleil n’est toujours pas revenu et j’ai une nouvelle petite cousine. J’ai aussi terminé Reine et Vitamin D, tous 2 issus d’erreurs et j’ai tricoté un nuage qui réchauffe.

eucalyptus

Il est aussi possible que je réunisse Je serai grande et Eye of you sous une seule adresse. Qu’en pensez-vous ? Vous aimiez mieux Je serai grande ou vous avez envie d’en savoir plus sur Eye of you ?

A bientôt…