la pochette qui voulait être plus grosse que le bœuf

J’ai ressorti ma machine à coudre. Cela faisait déjà plusieurs mois (environ depuis au moins avant le déménagement, autant dire de l’époque de Mathusalem, donc…) qu’elle croulait sous différentes strates de poussière sur lesquelles je préfère ne pas trop m’attarder. Ahem… Plusieurs projets criaient à qui mieux mieux « Finis-moi ! », « Commence-moi ! », « Nettoie-moi ! » (← je ne vois pas du tout qui a bien pu dire ça…), « Découds-moi ! »… Bref, ça devenait une vraie cacophonie en si bémol.
Tant et si bien que j’ai soufflé un bon coup sur ma machine et que je l’ai branchée. En revanche, j’ai fait taire tout ce beau monde, évidement que je n’allais quand même pas finir ce chemisier, découdre cette boutonnière ou commencer cette robe, nonononononon ! Hé, c’est qu’il ne faut pas pousser mémé dans les orties quand même ! J’en ai commencé un nouveau. (bah oui, à quoi tu t’attendais ?!)

J’avais besoin d’une pochette pour trimbaler tout mon bazar. J’étais partie sur un tote bag et puis finalement, je me suis dit, que ce tissu rayé serait bien plus chic en pochette pliable qui cache bien son jeu ! C’est une pochette parfaite pour un A4, pour une tablette, pour mes cahiers, il y a même une poche intérieure pour les câbles et les stylos ! La classe !

pochette - eye of you

Oui, je sais, avant, je parlais de bœuf, mais franchement qu’est-ce qui est blanc et noir et qui est rayé ? hein ?

Eh oui, mais si je dois transporter mon ordinateur ou que l’envie me vient de transformer ma pochette en tote bag (je te rappelle que c’était l’idée de départ, et il ne faut jamais contrarier les idées de départ !), comment je fais avec mon mignon format A4, hmm ? Eh bien, je le déplie et dedans, je mets tout ce que je veux ! Même un bouquet de tulipes, une paire de bottes en caoutchouc ou un bœuf, même tiens, pourquoi pas ! (ne me demande pas pourquoi je voudrais transporter un bœuf dans ma pochette, c’est juste que ça sert mon histoire)
C’est donc… (attention dénouement !) (roulements de tambour…) une pochette qui se faisait plus grosse que le bœuf ! (waaahhhh ! tout le monde applaudit, s’il te plait !)

pochette - eye of you

(tissu rayé et tissu noir : Ikea, lainage gris : marché St Pierre, photographe : le Prince Charmant) (merci le Prince !)

Et tant qu’à faire, autant ne pas s’arrêter en si bon chemin et coudre des petites choses à gogo. Mais ça, tu le verras plus tard !

Bisou !

Tuto du gilet Maël

Chose promise, chose due, voici le patron du 3ème gilet de Maël !

▲▲ Gilet Maël ▲▲

Jeseraigrande - tuto layette

Matériel :
370m de laine couleur 1
100m de laine couleur 2
Aiguilles 4,5 + crochet 3,5
Arrête-maille
Aiguille à canevas
6 boutons plats

Jeseraigrande - layette

Notes :
Ce gilet en taille 3 mois (un peu grand) est tricoté en une seule pièce, sur le même modèle que le gilet Héloïse. La couleur 1 se tricote toujours en jersey et la couleur 2 toujours en point mousse.

Patron :
Monter 33 mailles en  couleur 2 et tricoter 6 rangs en point mousse.
Reprendre avec la couleur 1 sur 29m en jersey et la couleur 2 sur les 4m de droite en point mousse, sur 16cm en reprenant à chaque rang les 4 mailles de couleur 2 afin de former une « tresse » le long de la bordure.
Augmenter à gauche de 32 mailles de couleur 1 et 4m de couleur 2  afin de former la manche. (= 69m)
A 22cm de hauteur totale, rabattre à droite 13m afin de former l’encolure et arrêter les 4m de couleur 2. (= 56m)
A 27cm de hauteur totale,  couper les fils et mettre les mailles en attente. (NB : je vous suggère de compter le nombre de rang afin de faire le 2ème devant de manière identique)
Tricoter le 2ème devant en vis-à-vis en incluant 6 boutonnières d’une mailles dans la bordure en point mousse, la 1ère à 3,5cm et les suivantes tous les 2,5cm.

A 27cm de hauteur totale, tricoter les 56m du 2ème devant, augmenter de 20m (côté encolure), puis reprendre les 56m du 1er devant. (= 132m)
A 36cm de hauteur totale, rabattre les 36m des manches de chaque côté. (= 60m) Il ne reste plus que la couleur 1 sur les aiguilles.
A 50cm de hauteur totale faire 6 rangs de couleur 2 en point mousse, puis rabattre.

Finitions :
Faire les 2 coutures sous les bras. Rentrer les fils et bloquer.

Avec le fil de couleur 2, faire 2 tours de mailles serrées autour de l’encolure en relevant les mailles au fur et à mesure. Coudre les boutons sur le gilet.
Avec l’aiguille à canevas et le fil de couleur 2 broder le visage du chat en prenant garde à bien le centrer.

Re-félicitations, vous venez encore de tricoter de la layette ! N’hésitez toujours pas à m’envoyer une photo, afin d’étoffer la galerie de vos œuvres ! Si vous trouvez une erreur dans le patron, merci de m’en faire part à quandjeseraigrande[@]live.fr !

NB : ce patron est gratuit, merci de ne pas en faire un usage commercial, ni de vendre les gilets issus de ce patron. Merci de ne pas le publier sans mon accord préalable.

Tuto du gilet Héloïse

Mesdames, mesdemoiselles, veuillez s’il vous plait, accueillir le tuto du gilet Héloïse en taille 3 mois ! Gilet nommé d’après le nom de sa jolie petite propriétaire !

▲▲ Gilet Héloïse ▲▲

Héloïse 1

Matériel :
370m de laine (de préférence 100% coton) de couleur 1
Quelques mètres de laine (de même qualité) de couleur 2
Aiguilles 4,5 + crochet 3,5
Arrête-maille
2 boutons de la même couleur que le fil de couleur 2

Notes :
Ce gilet en taille 3 mois (un peu grand) se tricote en un seul morceau. On commence par un premier devant, on laisse les mailles en attente le temps de monter le 2ème devant, puis on les réunit afin de tricoter le dos. Deux coutures seulement sous les bras et le long du corps.

Patron :
Avec le fil de couleur 1, monter 31 mailles et tricoter en jersey  sur 16cm.
Augmenter à gauche de 33 mailles afin de former la manche. (= 64m)
A 22cm de hauteur totale, rabattre à droite 13m afin de former l’encolure. (= 51m)
A 27cm de hauteur totale,  couper le fil et mettre les mailles en attente.
(NB : je vous suggère de compter le nombre de rang afin de faire le 2ème devant de manière identique)

Tricoter le 2ème devant en vis-à-vis.

A 27cm de hauteur totale, tricoter les 51m du 2ème devant, augmenter de 20m (côté encolure), puis reprendre les 51m du 1er devant. (= 122m)
A 36cm de hauteur totale, rabattre les 33m des manches de chaque côté. (= 56m)
A 51cm de hauteur totale, rabattre.

Monter 12m et tricoter en jersey 6 rangs.
Former la 1ère boutonnière : 5m, rabattre 2m, 5m. Au rang suivant : 5m, monter 2m, 5m.
Tricoter 12 rangs puis former la 2ème boutonnière de la même manière.
Tricoter 6 rangs et rabattre.

Faire les 2 coutures sous les bras. Rentrer les fils et bloquer.

Avec le fil de couleur 2, faire 2 tours de mailles serrées tout autour du gilet, de l’emmanchure et de la patte de boutonnage en relevant les mailles au fur et à mesure.
Coudre les boutons en vis-à-vis sur le gilet.

Félicitations, vous venez de tricoter de la layette !
Et si vous le tricotez, n’hésitez pas à m’envoyer une photo, je serai ravie de la publier avec votre accord ! Si vous trouvez une erreur dans le patron, merci de m’en faire part à quandjeseraigrande[@]live.fr !

NB : ce patron est gratuit, merci de ne pas en faire un usage commercial, ni de vendre les gilets issus de ce patron. Merci de ne pas le publier sans mon accord préalable.

Janvier

Tadaaaa ! Le voilà le mois de janvier, c’est le début de l’année ! 

Le mois de janvier contient le jour que j’aime le moins dans l’année : le 1er janvier, jour maudit durant lequel on ne fait jamais rien, il fait nuit tôt, TF1 passe les 5 Dr Dolittle à la suite et on n’a jamais ce qu’on aimerait manger dans le frigo (aux choix : Doliprane, jus d’oranges pressées et croissants frais, MacDo, un 2ème jour férié…)
Ce que j’aime dans le mois de janvier c’est l’air de renouveau qui flotte. Les gens sont contents de commencer une nouvelle année et trouvent des rimes farfelues (du genre : 2013, l’année du trapèze…) (hein ?!)
Au mois de janvier, les jours rallongent, on se dirige d’un pas assuré vers le printemps sans se rendre compte qu’on va avoir froid encore longtemps.
L
e mois de janvier, c’est le mois des galettes des rois et des résolutions. 
Le mois de janvier, c’est l’anniversaire du Prince Charmant (bisou !) et de sa sœur Charmante.

Au mois de janvier on se sent conquérant, on est beau, fort et jeune :

Je vous envoie tous mes vœux de joie et de fêtes pour toute l’année !
Soyez fous, soyez heureux !