Janvier

Tadaaaa ! Le voilà le mois de janvier, c’est le début de l’année ! 

Le mois de janvier contient le jour que j’aime le moins dans l’année : le 1er janvier, jour maudit durant lequel on ne fait jamais rien, il fait nuit tôt, TF1 passe les 5 Dr Dolittle à la suite et on n’a jamais ce qu’on aimerait manger dans le frigo (aux choix : Doliprane, jus d’oranges pressées et croissants frais, MacDo, un 2ème jour férié…)
Ce que j’aime dans le mois de janvier c’est l’air de renouveau qui flotte. Les gens sont contents de commencer une nouvelle année et trouvent des rimes farfelues (du genre : 2013, l’année du trapèze…) (hein ?!)
Au mois de janvier, les jours rallongent, on se dirige d’un pas assuré vers le printemps sans se rendre compte qu’on va avoir froid encore longtemps.
L
e mois de janvier, c’est le mois des galettes des rois et des résolutions. 
Le mois de janvier, c’est l’anniversaire du Prince Charmant (bisou !) et de sa sœur Charmante.

Au mois de janvier on se sent conquérant, on est beau, fort et jeune :

Je vous envoie tous mes vœux de joie et de fêtes pour toute l’année !
Soyez fous, soyez heureux !

Publicités

Décembre

Que pourrais-je ajouter… Un gros coeur énorme peut-être ? Au risque d’en faire vomir certaines ?
Soyons claires : dès le retour des vacances d’été, dès que l’euphorie de la rentrée est passée, je pense à Noël ! Le mois de décembre, c’est le seul truc qui m’empêche de sombrer dans la traditionnelle dépression post-été, c’est le seul truc qui me fait accpeter sans rechigner de remettre mon manteau et mes gants !

Et puis en décembre viennent : la neige, les décos de Noël, la chasse au cadeau idéal, les speculoos et les oranges, le choix des papiers cadeaux, et surtout, surtout… Dean Martin et la pub K*nder !


Oui, je sais, je vous ai déjà fait le coup l’année dernière, mais que voulez-vous, on a Dean Martin dans la peau, ou on l’a pas… moi, je l’ai !

Decembre’s got the power ! ♥♥♥
Et vous pouvez retrouver mon tableau Pinterest sur mon amour sans borne pour Noël ici !

Joyeux mois de décembre à tous ! (oui, je suis toute guimauve ce mois-ci !)

Novembre

Humpff… Autant j’aime octobre et j’adore décembre, autant je n’aime pas tellement novembre. (Serait-ce, par hasard, la raison pour laquelle je n’ai encore rien posté ce mois-ci ?) Vous voyez ce que je veux dire ? Novembre, c’est :
– quand il fait froid,
– quand c’est pas encore Noël (n’est-ce pas Sarah ?!),
– quand les fruits d’été commencent à nous manquer,
– quand il fait nuit trop tôt le soir et trop tard le matin,
– quand on comprend que, ça y est, on est dans l’hiver et on y est pour de bon…

Le seul truc qui rend grâce au mois de novembre, c’est qu’il nous rapproche de Noël et ça c’est chouette ! Bon, ok, y’a aussi l’anniversaire du Souverain Père et Thanksgiving ! (Miam !) Finalement, je vais lui laisser une chance à ce mois-là ! (d’autant qu’un petit neveu devrait pointer le bout de son nez… viiite !)

Et vous le prenez comment vous, l’affront du mois de novembre ? Vous commencez à tricoter des bonnets et des moufles ?

Bisous !

Quand y’en a pour un, y’en a pour 26 – Part. II

L’année dernière, nous avions eu le soleil, souvenez-vous ! Cette année, nous sommes partis dans la précipitation et en avion, vers la Terre Promise pour notre pèlerinage automnal où il est principalement question de rigolade et de vin !

La définition de ces vendanges n’a pas bougé d’un iota : 2h de boulot pour un weekend aux petits oignons ! Récap’ :

Cette année, on a eu : la pluie, un chat, beaucoup beaucoup de belles grappes, du civet de canard, un chien, un pilote de tracteur qui confirme son talent, froid, au moins 12kg de cèpes énormes, un afghan, 3 feux de cheminée, 2 brioches vendéennes (hummm ! je ne vous dis que ça !), un lave-vaisselle (youpi !), du millésime 2008 qui pique et du 2011 qui se laisse fréquenter, 2 pâtés de derrière les fagots, un bébé qui se fait désirer, et le retour d’Hugo Délire !

On n’a toujours pas eu : de biche, le temps de se reposer, de coup de soleil, de partie de badminton enflammée, le prénom du bébé, de sieste, l’apéro avec A. et S. … (pour ta gouvernante : Bordeaux, c’est pas DU TOUT dans les parages du Lot ! 🙂 )

On est revenu avec : des noix, de la gadoue, des tâches de raisin sur les doigts, quelques pelotes de laine, des boutons qui grattent et une nouvelle allergique !

Vivement l’année prochaine !

Bisous les poulettes !

Octobre

C’est le début du mois d’octobre.
Et moi, j’aime le mois d’octobre (pas du tout parce qu’il y a mon anniversaire dedans et celui de la Reine Mère, hein, rien à voir !)

Pour moi, le mois d’octobre c’est le début de l’automne, les couleurs dorées, les balades en forêt, les mâtines fraîches et les après-midi sous les derniers rayons de soleil qui vont réchauffer les épaules, les légumes oranges et les clémentines, les soupes, les soirées sous un gros plaid, les premières idées de cadeaux de Noël…
J’aime ressortir les collants, les manteaux et les écharpes, j’aime mes gants tout doux et la lumière dorée du soleil. Le bruit des premières feuilles tombées sous les pieds. Et puis dans le mois d’octobre, il y a Halloween et à Halloween, on a le droit de manger des bonbons et ça c’est non négligeable !! Ha !

Et si on faisait un questionnaire de Proust du mois d’octobre, ça vous dit ? (remarquez que sinon, c’est pareil !) Si le mois d’octobre était :
– un blog : The Sewer Cat, avec ses jolies photos pleines de douceur et de calme.
– une couleur : le doré, comme la lumière, comme les feuilles de arbres
– un vêtement : une grande grande étole bleue marine en drap de laine
– une chanson : Begin to Fade – Micky Green
– un goûter : un thé aux fruits rouges avec des cookies maison (si vous voulez, je vous remets la recette trop fastoche !)
– un plat : un potage de carottes au curry avec de la crème et des croûtons… hummm…
– une odeur : les feuilles séchées des tilleuls
– un tricot : du jersey envers bordeaux

Et vous alors, c’est quoi votre mois préféré ?
Bisous les poulettes !

Mais quelle semaine !

C’est vendredi et c’est youpi ! Alors pour la route, je vous raconte ma semaine en image. Ça vous dirait de retrouver ça toutes les semaines ? 

Lundi : j’ai reçu ma commande (passée vendredi matin) de chez Laine et Tricot. Je suis ravie ! (j’adore ce mot ! Il fait tellement « délicieux » n’est-ce pas ?) (la phrase précédente est à prononcer avec un accent bourgeois !)

Mardi : j’ai tricoté un bonnet / sac à dos / parachute. Et je l’ai détricoté… hum… passons. (photo prise avec le téléphone : c’est moche, c’est comme le bonnet !) (vous avez le droit de vous plier de rire en me montrant du doigt…)

Mercredi : j’ai bu un thé délicieux et magnifique, ramené du marché de Noël de Strasbourg.

Jeudi : j’ai recommencé Rosebud. Ceci s’appelle la détermination.

Vendredi : je réfléchis au dessert qu’on amènera chez M. et L. demain soir, je repense à la pièce géniale qu’on est allées voir hier avec S., je réfléchis à mon nouveau tricot et je respire : c’est le week-end !!

A lundi les poupoules !

2011 en vrac #2

Bonjour là-dedans ! Prêtes pour la suite et la fin de 2011 ? Après, c’est fini, emballé-pesé, on n’en parle plus ! Trêve d’introduction, rentrons dans le (lard ?) vif du sujet !

En décembre, j’ai participé au Xmas Swap qu’organisait Marie et c’était trop chouette (oui, je parle comme si j’étais encore en 5ème, ça t’dérange peau d’orange ?!) de recevoir un colis d’une inconnue et d’en préparer un pour une autre inconnue ! Je recommencerai l’année prochaine sans hésiter ! (Sur la photo, c’est ce que j’ai reçu)

Pour Noël, les filles de la famille ont reçu une trousse, toutes doublées de Liberty ou de tissus japonais. Y’en a même une petite qui a eu un sac ! (et je glisse ici que sa maman n’est pas censée le lui piquer !) Et ma sœur, qui s’installe chez elle, a eu 2 bols personnalisés maison pour boire son Sens*o allongé ! La classe !

Et enfin, le Prince Charmant et moi avons passé les derniers jours de 2011 à Strasbourg avec le couple de la jumelle. Eh bien laissez-moi vous dire que Strasbourg c’est gé-nial ! (à prononcer d’un ton super enjoué) Les marchés de Noël, les décos dans les rues, les vins chauds, les bretzels, les thés de Noël, des P’tits Biscuits partout, (de la pluie), les maisons à colombages, les feux d’artifices sauvages, la cathédrale, les toits aux tuiles rondes, la raclette, le gui …

Ça y est, on peut enterrer 2011 ! Et si je me rends compte que j’en ai encore oublié, bah tant pis, ça sera oublié pour de bon !

Joyeux 2012 les poulettes !