cinemacho club

Récemment, j’ai vu Les Infidèles. Le film avec Jean Dujardin et Gilles Lellouche. Bon.
Ce film est terriblement cruel. Il dépeint l’homme comme un être plein de perfidie, mu par son seul désir sexuel, il est égoïste, malfaisant, fainéant et bien évidement roi du pétrole. Et la femme n’y est qu’une sotte docile, fidèle et cocue, juste bonne à nourrir son bébé. (En revanche, mention spéciale pour Alexandra Lamy, je ne savais pas qu’elle jouait aussi bien !)

Ce film est l’histoire de ce qu’on entend de plus en plus souvent. A savoir : l’homme est mauvais et la femme n’est qu’une victime. L’homme ne participe pas aux tâches ménagères, ne change pas la couche du bébé, va promener le chien dans le seul but de mater la voisine, couche avec sa secrétaire, n’est pas capable de mettre une machine à tourner et ne pense qu’à lui. Bouh, méchant l’homme !

Et j’entends ce propos dans la bouche de tellement de filles… A leur décharge, comment peuvent-elles se construire une image respectable et positive de l’homme en général, et des rapports homme/femme en particulier, quand tout ce qu’elles voient n’est que haine, mépris et incompréhension ? Une simple recherche « prince charmant » dans Pinterest et on voit la désillusion dégouliner.

ceci n'est pas un charmant prince !

ceci n’est pas un charmant prince !

Mais quand est-ce que l’on parle des autres. Des hommes qui sont gentils, attentionnés et fidèles ? On en fait des exceptions et on banalise le mauvais mari. J’ai grandi avec mes deux parents, une mère et un père qui se partagent les tâches, qui s’entendent, qui sont gentils entre eux. Pour moi, voir mon père faire la cuisine était quelque chose de normal. En grandissant, je me suis rendue compte que ça n’était pas un schéma habituel.

Puis j’ai rencontré le Prince Charmant, qui porte bien son nom, croyez-moi ! Le Prince Charmant fait à manger, lave la salle de bain, me tient la porte et est toujours gentil avec moi. J’ai des amis ou des collègues qui me disent acheter des fleurs à leur femme, comme ça, juste pour le plaisir de lui faire plaisir. L’homme bon existe ! Et on ne lui rend pas assez d’honneurs.

Et lorsque ma grand-mère me demande si je m’occupe bien du Prince Charmant, si je lui fais à manger et si je passe bien l’aspirateur,  je me dis que nous vivons une belle époque…

car, oui, ils existent !

Voilà, il fallait que ça soit dit.

4 réflexions au sujet de « cinemacho club »

  1. Carrément d’accord avec toi ! On ne parle pas assez des adorables Princes Charmants… Car le mien aussi est vraiment charmant… Il fait la cuisine, change les couches sales de bébé, me ramène des croissants tout chauds de son footing, m’envoie des petits mots doux dans la journée et fait souvent le premier pas quand on se chiffonne un peu… Alors, oui, les hommes bons existent et ils méritent bien ce joli post et surtout plein de bisous😉

  2. Moui, enfin, ça va bien là les filles, si les princes sont charmants, c’est bien parce que nous sommes de charmantes princesses.

  3. Je viens de te retrouver , je ne comprenais pas pourquoi je n’avais plus de nouvelles, heureusement il y a Ravelry…je n’ai pas dû bien lire ton dernier billet …. complètement d’accord avec toi, moi j’ai aussi un prince très charmant à la maison -comme on a de la chance dis donc!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s